Touche-toi le nombril pour le bien de la société

Mon beau nombril , dis-moi qui est la plus mince !

Né en Asie il y a quelques semaines, le challenge du nombril consiste à se déboîter l’épaule pour passer son bras derrière son dos, retenir sa respiration et attraper son nombril du bout des doigts. Cet exercice requiert une très grande souplesse des membres supérieures et une taille de guêpe. Après avoir trouvé les acteur-rice-s de ce challenge stupide, j’ai pu constater que ce phénomène touche principalement les adolescent-e-s. Je me suis demandé ce que ce geste impliquait, ce qu’il voulait dire, quel message il voulait faire passer.

Crédits © Morning-k-k

Supposons que la personne arrive à le réaliser, on en conclue qu’elle est mince et se voit acceptée par la meute.
En revanche, si la personne n’y arrive pas, alors elle est en surpoids et peut donc aller se cacher…

Un bien triste constat

Un challenge totalement bidon, surtout que des personnes minces à qui j’ai demandé de le faire, n’y sont pas arrivées… Le Belly Button Challenge montre que les mentalités n’ont pas encore totalement changé. Ce genre de challenge très populaire sur les réseaux sociaux peuvent avoir des conséquences graves sur la vision qu’on peut avoir de son corps ou de celui des autres, comme le fait de ne plus manger volontairement ou d’adopter une attitude dite de « grossophobe » (anti-gros/grosse).

« Toucher mon nombril ? Fastoche ! »
Crédits © Morning-k-k

Le mot pour qualifier cet énième challenge est : absurde. Alors autant le tourner en dérision.

Publié par

Ceci est le compte officiel du webzine Les Ourses à plumes.