Quoi faire pour le 8 mars 2019 ?

Manifestations, rassemblements, conférences-débat… Plusieurs événements sont prévus dans le cadre de la mobilisation pour les droits des femmes. [liste non exhaustive]

IMG_7130.JPG
© OAP

Manifestations et rassemblements

Comme depuis deux ans, le collectif 8 mars 15h40 appelle à une grève à 15h40 et des manifestations dans toute la France, « pour exiger que notre travail soit reconnu et rémunéré. Pour imposer la fin des violences et garantir nos libertés de choix. Pour gagner l’égalité ».  Parmi les signataires, on trouve notamment des syndicats (CGT, FSU, UNEF, Solidaires…), le CNDF (Collectif national pour les droits des femmes), Osez le féminisme, la Marche mondiale des femmes, le Planning familial, ou encore des collectifs comme le Groupe Femmes Gilets Jaunes, les Femen, Tou.te.s contre les violences obstétricales et gynécologiques ! Pour trouver la manifestation ou le rassemblement organisé dans ce cadre, au plus près de chez vous, allez sur ce site internet.  A Paris le rassemblement est prévu à 15h40, place de la République, une chaîne humaine sera organisée. Une assemblée générale est ensuite prévue à 17h40, à la Bourse du travail.

Dans la poursuite des mouvements du collectif 8 mars pour tou.te.s (dissolu en septembre 2016) et du collectif #Nousaussi (créé à l’occasion de la marche du 24 novembre 2018), plusieurs actions féministes à visée intersectionnelle sont prévues. En région parisienne, le collectif #Nousaussi organisera plusieurs actions pour se réapproprier l’espace public. Plusieurs collectifs de Saint-Denis (93) organisent une marche de nuit à 18h au métro Belleville.

Une marche de nuit en mixité choisie (sans hommes cis) est également organisée à Lyon, à 19h place Bellecour. A Besançon, une manifestation nocturne est prévue à 20h, place de la révolution.

Le 9 mars, les femmes gilets jaunes et les militantes féministes prendront la tête de cortège de la manifestation gilets jaunes à Paris.

Conférences-débats et festivités

Parmi les événements organisés dans toute la France pour le 8 mars, plusieurs ont retenu notre attention :

-Le collectif afroféministe Mwasi organise une soirée le 8 mars ainsi que plusieurs animations le dimanche 9 mars (ateliers, spectacle, exposition…) à La Générale Nord-Est à Paris.

-Le collectif Femmes en lutte 93 prévoit une soirée festive le samedi 9 mars intitulée « Nos quartiers ne sont pas des déserts féministes », à Saint-Denis (93).

-Pour fêter la sortie de son 3e numéro, la Revue AssiégéEs organise des ateliers et tables rondes le dimanche 10 mars après-midi, à La Générale Nord-Est à Paris. Un espace pour les enfants est prévu.

Une soirée rock féministe et queer est organisée le 19 mars à Saint-Ouen (93) par la Queer Week, Mains d’Oeuvres et Self-ish.

-A Nantes, le Festival Portées de  Femmes propose concerts, témoignages et table-ronde, pour mettre en valeur les compositrices et interprètes féminines.

-A Saint-Denis, à l’Hôtel de ville, un débat est organisé sur le thème « Lutter contre les violences envers les femmes au quotidien » le 18 mars à 18h, avec Françoise Vergès,  Anais Bourdet (créatrice de Paye Ta Shnek), Danièle Obono, Sylvie Pouth et Mélanie Ngobanag (syndicalistes Park Hyatt) et une représentante du collectif « les Dionysiennes ».

L’Appel du 8 mars organise une soirée avec table-ronde et dancefloor pour questionner la place des artistes meufs et/ou queer dans les musiques électroniques, à la Folie Paris.

L’Université Décolonisons les arts met à l’honneur les luttes de femmes en art et politique, dans une conférence intitulée « Quand les femmes artistes s’unissent ! », le dimanche 10 mars de 16h à 18h, à l’Espace « La Colonie » à Paris. 

A Créteil le festival international de films de femmes se déroule du 22 au 31 mars. 

-le festival Femmes en cinéma, du 15 au 17 mars se déroule au cinéma Les 3 Luxembourg. 

-A Marseille le Bar culturel le Pas Sage organise une rencontre avec Pauline Delage, autrice du livre « Droits des femmes. Tout peut disparaître ».

 

Cette liste est bien sûr non exhaustive, n'hésitez pas à partager d'autres événements en commentaires !

 

 

 

 

 

 

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture, mais aussi une militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !). Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s