La sélection littéraire de Mère Noël

J-3 avant Noël ! Si vous êtes à la traîne pour les cadeaux et ne savez vraiment pas quoi offrir à votre entourage, voici une sélection shopping qui devrait vous plaire. Parce qu’un livre c’est simple à trouver et toujours plaisant à offrir, nous en avons sélectionné plusieurs du cru féministe 2019. De l’art à la santé en passant par le langage, cette liste – non exhaustive bien sûr – offre un panorama des différents fronts de la lutte féministe.

#1 Art et féminisme : L’Art du féminisme de Lucinda Gosling, Amy Tobin et Hilary Robinson

© Editions Hugo et Cie

Un beau livre sur le féminisme à travers les arts. Il retrace l’histoire des mouvements de lutte depuis le milieu du XIXème siècle à nos jours, à travers les arts graphiques. De la simple affiche aux peintures d’artistes en passant par des photos, des installations, ce livre dresse les liens entre féminisme et art, questionnant l’influence de l’un sur l’autre. 

Niki de Saint Phalle, Pussy Riot, Frida Kahlo, Beyoncé… cet ouvrage montre l’inventivité de toutes ces femmes qui se sont battues et se battent encore pour la liberté de toutes.

#2 Histoire, identité nationale et patriarcat : Mes Ancêtres les Gauloises d’Elise Thiébaut

© Editions de la découverte
© Editions de La Découverte

Face au discours alarmiste voire apocalyptique de certain·es nationalistes qui appellent à un retour aux sources de l’identité française, l’autrice déconstruit ce mythe de la « française de souche ». En partant de sa propre généalogie, elle soulève des interrogations sur la francité, sa construction et les liens qu’entretiennent généalogie et patriarcat. Plaçant les femmes au cœur de son livre, Elise Thiébaut revient sur la diversité des origines et parcours de nos ancêtres pour contrer la « légende dorée » que la France s’est construite.

Un livre fascinant qui décortique l’Histoire de France pour mettre en lumière les oublié·es de l’identité française. 

#3 Tinder, sexisme et patriarcat : L’Amour sous algorithme de Judith Duportail

© Editions de la Goutte d’Or

Après avoir découvert que Tinder attribue une note de désidérabilité à ses utilisateurs·trices, Judith Duportail a décidé de mener l’enquête sur ce géant des dating apps pour mieux comprendre ses mécanismes. Entourée de chercheurses, d’avocat·es et de hackers, elle nous plonge dans ses recherches sur l’algorithme infernal qui catégorise et ségrègue les individus, reproduisant un système patriarcal aux tendances grossophobe et validiste.

Un ouvrage dans l’ère du temps qui montre la face cachée de Tinder et interroge ce sytème dévalorisant, qui objectifie les femmes.

 

#4 Parentalité : Ils vécurent heureux et n’eurent pas d’enfants de Meghan Daum

© Editions Kero

Seize témoignages d’écrivain·es ayant fait le choix de ne pas devenir parents pour déconstruire les préjugés qui pèsent sur la nulliparité, voilà l’ambition de Meghan Daum, autrice de cet ouvrage riche et décomplexant. Bien souvent prise pour de l’égoïsme, cette décision trouve en réalité des raisons diverses et multiples selon les individus, leurs parcours de vie, leurs ambitions et c’est ce que veut montrer ce recueil.

Avec intelligence et humour, le livre questionne cette pression sociale de la parentalité et donne enfin du crédit à celleux qui ne veulent pas rentrer dans le moule. 

 

#5 Femmes et santé :  Les Résistantes de Florence Méréo

© Editions Harper Collins

La journaliste spécialiste des questions de santé, Florence Méréo, a recueilli dans son livre, les témoignages de douze femmes, victimes de l’industrie pharmaceutique et de sa négligence dont les conséquences sont souvent lourdes pour la santé des femmes. Véritables lanceuses d’alerte, ces femmes ont permis de lever le voile sur plusieurs tabous sanitaires et d’obtenir des avancées notables. 

Livre coup de poing, il donne un aperçu du manque de considération pour la santé et la parole des femmes dans le monde médical.

 

#6 Langage et sexisme : #balancetonmot de Jean-Loup Chiflet et Marie Deveaux

© Editions Plon

L’écrivain et la lexicographe s’attaquent dans ce court ouvrage au vocabulaire « sexuellement incorrect » de la langue française. En retraçant l’origine des mots mais aussi en comparant les termes féminins et masculins, les auteurices font émerger la dimension sexiste qui se cache derrière les mots.

Véritable défense du féminin malmené par le machisme, ce livre dénonce un sexisme banalisé tant il a été intégré.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s