Pourquoi je suis devenuE féministe : Parfois une simple rencontre suffit

Lancé en avril 2020, pendant le confinement en France, notre concours « Pourquoi je suis devenuE féministe » a remporté un beau succès, avec 35 participations. Voici l’une d’entre elles.

Je suis féministe. Pourquoi suis-je devenue féministe ? Il n’y a pas eu véritablement de « pourquoi » pour moi mais plutôt un « comment ». Je suis devenue féministe à la faveur d’une rencontre et d’une lecture.

Je vivais alors dans un monde parfait. Nous étions au début des années 2000. La génération précédente s’était occupée de tout. J’avais la possibilité d’utiliser une contraception et même d’avorter. J’avais pu choisir mes études, mon métier. J’étais libre de mes mouvements. J’avais mon propre compte en banque, mon propre appartement. L’égalité, c’était gagné. Et puis, un jour, j’ai rencontré Juliette ou plutôt j’ai appris à connaître Juliette. Nous travaillions depuis quelques années pour la même entreprise mais dans des départements différents. Nous n’avions donc que très rarement l’occasion de nous parler. Et puis, un jour, Juliette est devenue ma voisine de bureau. Juliette n’était pas comme mes autres collègues, ni comme aucune femme de mon entourage. Juliette était une extraterrestre en minijupe qui féminisait tous les noms de métier et qui répliquait à chaque collègue homme un tant soit peu énervé « Qu’est-ce qui t’arrive ? T’as tes règles ? »

Son comportement me fascinait et m’intriguait. Je sentais qu’un monde qui m’était parfaitement inconnu se cachait derrière cette personnalité singulière. Je l’ai longtemps et attentivement observée. Le constat était toujours le même : elle était différente mais je n’arrivais pas à cerner pourquoi. Au fil du temps, nous avons sympathisé. C’est là que le moment fatidique est arrivé mais, malheureusement, je n’en ai aucun souvenir. Quand était-ce exactement ? A quelle occasion ? De quoi parlions-nous à ce moment-là ? Je ne m’en souviens plus. Je ne me souviens que du visage de Juliette qui me dit : « Lis le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir ». Je sentais dans cette simple recommandation de lecture qu’elle pouvait être la clé pour comprendre le monde de Juliette. J’ai acheté les deux tomes et je les ai dévoré. Page après page, l’intérêt et la stupeur grandissaient. Comment Simone de Beauvoir avait-elle pu écrire, en 1949, la description parfaite de ma vie ? C’était incroyable. Tout me parlait, tout résonnait en moi. Seuls les détails législatifs n’étaient plus d’actualité mais tout le reste, le quotidien, tout était encore d’actualité plus de 50 ans après ! La lecture de cet ouvrage a été une révélation. Tout s’est éclairé, le comportement de Juliette mais aussi ce malaise inexplicable qui m’envahissait régulièrement, ce murmure intérieur qui tentait vainement de m’indiquer que quelque chose clochait. Après la lecture de ce livre, ma vision du monde a changé. Je n’avais plus la sensation de vivre dans une société égalitaire. J’avais conscience de vivre dans un monde patriarcal qui avait réussi le tour de force de m’oppresser tout en me donnant l’illusion d’être libre et respectée.

Cette lecture féministe fut la première d’une longue série. Biographies, essais, études, je me suis nourrie, et continue de me nourrir, de nombreux ouvrages sur le féminisme et l’histoire de femmes. Près de vingt ans après ma rencontre avec Juliette, j’ai toujours autant de plaisir à me laisser surprendre et bousculer par des lectures qui ébranlent les idées reçues parce que la déconstruction de mon ancien monde s’avère lente et difficile et que la lecture engagée reste mon principal soutien pour maintenir la force de vouloir changer les choses. La lecture engagée et la sororité de toutes les Juliette… 😉

Florence B.

Palmarès du concours
Catégorie « formats originaux »
1 – Caillou dans la chaussure, Anouk
2 – Comme une évidence, d’Ebène
3 – Quelques riens, Csil

Catégorie « textes »
1 – L’histoire d’un cheminement, Susy Garette
2 – Rester en vie, Ju
3 – Paye ton neutre, Feuillue

Publié par

Ceci est le compte officiel du webzine Les Ourses à plumes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s