Manifestation du 7 mars 2015 pour l’aide à domicile

Les salarié-e-s et les bénéficiaires de l’aide à domicile ont manifesté le samedi 7 mars 2015 dans 18 villes, à l’appel de l’UNA (Union Nationale de l’Aide, des soins et des services à domicile). Les divers financements des services d’aides à domiciles sont menacés, alors que la qualité se réduit. Par exemple, le temps passé chez chaque personne diminue alors que ce n’est pas le cas du nombre de tâches. Ces 5 dernières années, la demande a augmenté de 30 % contre 6% pour l’offre. Certaines associations ont déjà dû fermer. Si les choses continuent ainsi, seul-e-s ceux qui auront les moyens pourront bénéficier des aides à domicile. En outre, les salarié-e-s (quasi exclusivement de femmes) dénoncent leurs conditions de travail : les 3/4 d’entre elles à travaillent à temps partiel, les salaires sont faibles et les frais de déplacement non pris en compte.