Moi les hommes, je les déteste : un éloge de la misandrie qui dérange

Publié le 19 août 2020 chez Monstrograph, micro-maison d’édition associative, l’essai Moi les hommes, je les déteste de Pauline Harmange est depuis quelques jours sous le feu des projecteurs. Mediapart a en effet révélé que Ralph Zumély, chargé de mission au ministère délégué à l’égalité femmes-hommes, tente d’en interdire la publication.

Lire plus

Pourquoi je suis devenuE féministe : les résultats du concours

Lancé en avril 2020, pendant le confinement en France, notre concours « Pourquoi je suis devenuE féministe » a remporté un beau succès, avec 35 participations. Majoritairement des textes, mais aussi des productions avec des formats plus originaux. Découvrez -les !

Lire plus

Jeanne Deroin, une femme qui élève la voix dans l’isoloir

Nous retraçons la vie et les luttes de Jeanne Deroin, philosophe, théoricienne féministe, directrice de journaux « féministes » et animatrice d’associations ouvrières. Rendons femmage à la première femme française à s’être présentée aux élections législatives, contre l’avis de la majorité, en 1849.

Lire plus

LES FEMMES LBT NOIRES, ÇA EXISTE ! LEURS ALLIEES AUSSI !

EPISODE 3: UN TCHAT AVEC ALICE Les femmes LBT+ noires ont toujours existé, de tout temps et en tout lieu, et pourtant leurs existences, histoires sont peu (re)connues. Marame (nom d’artiste MMTK), s’identifiant comme une femme noire lesbienne, produit une série de témoignages dessinés de femmes noires LBT (Lesbiennes, Bies, Trans), avec pour seul but de […]

Lire plus

« L’amour et la violence » : exposition à la MPAA Bréguet (Paris 11ème)

Du 15 juin au 3 juillet 2020, la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs de Bréguet vous accueille pour une exposition intitulée « L’amour et la violence », réalisée par le collectif Corps, Genre, Arts de l’association EFiGiES, regroupement de jeunes chercheur-se-s en études de genres et sexualités. Cette exposition explore la construction de l’imaginaire liant amour et violence et la soumission des personnes dominées dans le système hétéropatriarcal au regard masculin scrutateur et destructeur.

Lire plus

LES FEMMES LBT NOIRES, ÇA EXISTE ! ÉPISODE 2 : UN TCHAT AVEC MANTSHA

Les femmes LBT+ noires ont toujours existé, de tout temps et en tout lieu, et pourtant leurs existences, histoires sont peu (re)connues. Marame (nom d’artiste MMTK), s’identifiant comme une femme noire lesbienne, produit une série de témoignages dessinés de femmes noires LBT (Lesbiennes, Bies, Trans), avec pour seul but de donner toute la visibilité sur leurs […]

Lire plus

La portée politique des dictionnaires

“Présidente : femme d’un président.” indique la version en ligne du Larousse datant de Février 2020. Épinglé par l’association “Pépite sexiste” qui sensibilise aux stéréotypes de genre, le dictionnaire est accusé de sexisme pour la double mesure de certaines définitions. Alors qu’un guerrier est une “personne qui fait la guerre”, une guerrière est une “jeune fille, jeune femme, qui revendique avec agressivité et violence sa place dans la société”. Un travail de veille indispensable pour rester en alerte face aux messages genrés véhiculés par le langage. Comment les définitions qui figurent dans les dictionnaires influencent les perceptions ? Réflexion sur l’aspect politique des dictionnaires et mise en avant d’initiatives qui en ont fait bouger les lignes.

Lire plus