Revue du Web du 13 au 19 avril 2015

Commençons cette revue du Web par la pétition qui circule pour demander le retrait immédiat de l’image de couverture sexiste et grossophobe du carnet de santé des Bouches-du-Rhône (13). Elle représente en effet un petit garçon souriant mesurant de la main sa hauteur, et une petite fille à l’air inquiet, mesurant son tour de taille avec un ruban gradué. Une blogueuse ironise en se demandant si le carnet, n’est pas un moyen de sensibiliser au sexisme dès l’enfance…

Du 13 au 19 avril, c’était la semaine internationale contre le harcèlement de rue. Pour rappel, nous avons déjà consacré un article à cette thématique sur notre blog incubateur. A cette occasion, un rapport du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) affirme que « 100% des femmes ont déjà été importunées, suivies ou agressées » dans les transports en commun. Le Monde a décidé de lister des témoignages d’anonymes pour illustrer ce chiffre. Quant au collectif Stop au harcèlement de rue, il a lancé un label anti-relou dans les bars lillois. Cette semaine de mobilisation est aussi l’occasion de reparler des cinq Chinoises arrêtées pour avoir dénoncé le harcèlement dans les transports : elles ont été relâchées mais sont toujours inculpées.

Une actualité nous a rappelé cette semaine que l’islamophobie continuait de toucher de manière violente les femmes voilées. Primark est ainsi accusé de discriminer ses clientes voilées. Les témoignages sont accablants.

Un article un peu plus joyeux, une chronique consacrée à des livres anti-sexistes pour enfants. En effet, dès leur plus jeune âge, les petit-e-s sont influencé-e-s par la culture qui leur montre ce que filles et garçons doivent faire, notamment les métiers. Les écarts se retrouvent ensuite plus tard… Par exemple, sur les affiches de concert des grands festivals, où très peu de femmes sont présentes (et quand c’est le cas, il s’agit souvent de groupes mixtes).

Pour finir cette revue du Web, d’abord un concours « Initiatives contre l’homophobie », pour lequel vous pouvez voter en ligne encore jusqu’au 23 avril. Et enfin, pour se détendre, un article sous forme de bande-dessinée, sur la masturbation féminine.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.