Revue du web du 15 au 21 juin

Cette semaine a été marquée par l’affaire Rachel Dolezal, cette militante anti-raciste qui s’est fait passer pour Noire pendant 8 ans… Un choix paradoxalement clairement raciste, même si cette femme affirme l’avoir fait pour de bonnes raisons. Au-delà de cette affaire, un article de Madmoizelle.com explique de manière pédagogique ce qu’est l’afro-féminisme.

Ces jours-ci, c’est la dernière ligne droite des préparatifs de la Marche des Fiertés (27 juin). Si l’Inter-LGBT promet une pride « politique », sa ligne sur les droits des trans reste assez problématique… Ce samedi 20 juin, ce sont les homophobes qui ont défilé à Rome, en Italie pour s’opposer aux unions homosexuelles.

En Iran, l’accès aux stades pour les matchs de football est interdit aux femmes, et cela s’étend pour les autres sports. Quelque 200 Iraniennes avaient décroché une accréditation pour assister à une compétition de volley-ball cette semaine, mais elles ont finalement été refoulées à l’entrée.

Au Canada, un nouveau collectif pour l’égalité des femmes vient d’être créé. « Tout porte à croire que nous régressons au lieu d’avancer », a déclaré l’ancienne ministre Lise Payette. En Afghanistan, des progrès sont faits pour que peu à peu les femmes arrivent au pouvoir, une femme vient d’être nommée pour la première fois à la Cour Suprême.

En France, nous n’avons pas vraiment de leçons à donner aux autres pays… Pour cette semaine citons un zoom su le sexisme dans les Conseils départementaux et une action du collectif La Barbe contre une formation de l’université populaire de Toulouse sur le féminisme assurée… par des hommes

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.