Revue du Web du 22 au 28 février

Cette semaine, le Sénat italien a adopté l’union civile, mais pas l’adoption, pour les couples de même sexe. Les associations italiennes dénoncent un texte « au rabais ».

En France, l’Inter-lgbt réagit suite à l’annonce de la préfecture de police, déclarant que la Marche des fiertés de Paris ne pourra pas avoir lieu cette année lors du traditionnel dernier samedi du mois de juin mais est reportée au samedi 2 juillet 2016 en raison de la probable prolongation de l’état d’urgence et de l’Euro 2016.

Plusieurs enquêtes d’associations de consommateurs nous mettent en garde contre des produits toxiques, cette fois-ci il est question de protections hygiéniques… L’occasion de se mettre à la cup !

Deux gynécologues américains ont proposé de légaliser l’excision « minimaliste », une suggestion qui a suscitée une levée de boucliers.

Le film Mustang vient de recevoir un César, tandis que Nahid, le film d’une réalisatrice irannienne sur la vie d’une femme irannienne divorcée, sort sur nos écrans.

Autre idée sortie, le Parti communiste Français à Paris accueille, jusqu’au 8 mars 2016, une exposition de plus de 100 affiches consacrées aux grandes causes du féminisme.

Le mannequin Aamito Stacie Lagum a répondu aux commentaires racistes suscités par ses lèvres, avec une mobilisation sur Twitter avec le hastag #prettylipsperiod.

A lire sur Le Monde, une interview de Chimamanda Ngozi Adichie, une féministe nigériane.

Enfin, finissons avec un article ironique sur le féminisme, qui fait plaisir à lire : « La vérité sur le féminisme ! -enquête exclusive ».

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.