Revue du Web du 4 au 10 avril

Hawa N’dongo, Zhor Firar, Hanane Karimi, Ismahane Chouder, Jehan Lazrak-Toub sont cinq femmes qui ont répondu sur le blog de Mediapart aux propos de Laurence Rossignol. «Ne nous libérez pas, on s’en charge ! Assez de renvoyer les femmes à leur seule dimension biologique ou esthétique. En mini-jupe, ou portant le foulard, la libération et l’émancipation appartiennent aux femmes dans leur pluralité et leur diversité». Dans la foulée, l’Express a tenu à montrer comment la « ministre des femmes » continue de s’enfoncer dans sa bêtise islamophobe malgré les réponses de certaines militantes.

Hier, dimanche 10 avril, les associations Stop au Harcèlement de rue et Osons le féminisme! ont organisé deux actions solidaires. La première est une marche pour marquer le lancement de la semaine internationale contre le harcèlement de rue. La seconde est une manifestation en soutien à la défense du droit à l’avortement en Pologne où le combat continue.

Au Pérou, Angela Villon Bustamente s’est portée candidate au Congrès lors des élections générales du 10 avril 2016. Revendiquant fièrement son métier de prostituée, elle espère grâce à ces élections améliorer la situation des travailleu-r-se-s sexuel-le-s.

En Colombie, la Cour Constitutionnelle a rejeté une motion contre l’égalité des droits des couples de même sexe. Cela ouvrant donc la voie du mariage pour tous.

Aux États-Unis, les commerces de l’État du Mississippi pourront à partir du 1er juillet 2016 refuser de servir des couples homosexuels. Mardi 5 avril dernier, Phil Bryant, gouverneur de l’État, a promulgué cette loi dans un but de protection des «libertés religieuses et des convictions sincères» de chacun. Parallèlement, un collectif a sonné la révolte contre les personnages lesbiens encore trop souvent « tués » sans raison dans les séries.

Publié par

Tin Hinan est étudiante en histoire de l’art et anthropologie. Particulièrement touchée par les questions d’oppression des femmes et de racisme, elle va, entre autres, tenter de vous montrer comment l’art peut en être un excellent témoin. Vous la retrouverez souvent dans la chronique Femme & Art mais aussi ici et là selon l’actualité. Image : Lehnert & Landrock, Ouled Naïls, 1905