Revue du Web du 11 au 17 juillet

Cette semaine, nous avons été marquées bien sûr par l’acte barbare qui a eu lieu à Nice. Nos pensées vont vers les familles des victimes, qui en plus de leur douleur, doivent subir l’instrumentalisation politique de l’attentat. Yagg a récolté des réactions des personnalités et associations LGBT. Les marches des Fiertés de Montpellier et Marseille ont été annulées dans la foulée.

Au Pakistan, autre drame, le meurtre de la starlette Qandeel Baloch par son frère, pour motif d’ »honneur ».

Autre actualité de la semaine, l’Assemblée nationale a adopté la démédicalisation du changement de sexe à l’état civil. Yagg revient sur cette petite victoire, mais cela reste très insuffisant pour une partie des associations trans.

Le don du sang s’ouvre aux homosexuel-le-s, mais pareil, cette bonne nouvelle est atténuée. Ainsi les hommes qui ont eu un rapport sexuel avec un autre homme ne pourront donner leur sang que si le dernier rapport sexuel remonte à plus de douze mois.

Un article intéressant à lire sur l’épisiotomie, une opération subie, et souvent non consentie, par de nombreuses femmes lors de leur accouchement.

Chloé Tallot, une jeune artiste photographe a réalisé une série de 52 portraits de jeunes LGBT, pour briser les clichés. Autre initiative, une exposition autour des femmes, artistes et modèles, « Belles de jour », au musée Sainte-Croix de Poitiers.

Cette semaine, le hastag #LesPrincessesOntDesPoils a permis de montrer que, oui, les femmes pouvaient se passer d’épilation, tandis que l’actrice Jennifer Aniston publie une tribune très juste sur l’injonction à la minceur et à la maternité, ou encore que la joueuse de tennis Serena Williams pousse un coup de gueule sur l’égalité femme-homme.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.