Une œuvre multiple, joyeuse, essentielle : Inouïes, portraits de femmes sourdes aux éditions Inclood

Les Ourses à Plumes ont pu rencontrer Marlène Varnerin, directrice de la maison d’édition Inclood et Eilin Fraboulet, assistante d’édition à l’occasion de la sortie du livre Inouïes, portraits de femmes sourdes prévue le 23 septembre 2019.

©  Inclood Editions.

Cette maison d’édition créée en 2016 par Marlène Varnerin et Brigitte Gros s’était, jusqu’alors, consacrée spécifiquement au livre jeunesse en version bilingue (Langue des Signes française – français), permettant une égalité d’accès à la littérature pour les enfants sourds.

Mais en 2018, la directrice d’Inclood ainsi que Pascale Gicquel, narratrice et enquêtrice, constatent que, malgré le chemin parcouru par les mouvements féministes français, l’invisibilisation des femmes sourdes demeure. Elles décident alors de créer le projet Inouïes pour permettre à ces dernières de se raconter dans un livre innovant, bilingue et inclusif. 

38 témoignages de femmes sourdes

Inouïes, portraits de femmes sourdes donne ainsi à voir 38 témoignages de femmes sourdes, plus ou moins connues allant de 25 à 80 ans, venant d’univers et de métiers tout à fait différents. Loin d’un misérabilisme ou d’une quelconque prétention scientifique, l’intérêt de ces témoignages de vie est de capter par l’intime la diversité des expériences vécues, d’explorer différentes réalités et opinions sur la place des femmes sourdes en France.

Comment se perçoivent-elles ? Quels ont été les obstacles avant leur accomplissement personnel et professionnel ? Quelles ont été leurs frustrations ? Qu’est ce qui les anime aujourd’hui ?

De Paris à Toulouse, allant jusqu’en Martinique, Marlène Varnerin a souhaité « montrer à la façon d’un tableau les différentes femmes sourdes ». Ce livre mêle témoignages de vie mais aussi photographies, vidéos, extraits de pièces de théâtre, grâce à la technique de réalité augmentée[1]. Cet ouvrage est le fruit d’un véritable travail d’équipe mû d’une même envie de rendre visibles ces femmes trop peu perçues dans notre société.  Le collectif, constitué entre autres de deux journalistes, une photographe, un réalisateur, quatre interprètes-traducteur.rice.s, une maquettiste, comprend également Thumette Léon, comédienne au sein de la compagnie de théâtre 10 doigts et compagnie. Le collectif a accepté d’ajouter à Inouïes, cinq scènes extraites de la pièce  Sedruos, paroles de femmes sourdes, qui représente elle-aussi des vies de femmes sourdes anonymes, invisibilisées ou victimes d’oppression.

Cet ouvrage est plus que jamais nécessaire aujourd’hui puisqu’il permet de mettre des mots et des images sur ces femmes, constituant de véritables modèles pour les enfants comme pour les adultes. Etant inclusif et bilingue, Inouïes s’adresse à tous.tes ! L’ouvrage sortira le 23 septembre 2019, à l’occasion de la semaine internationale des langues des signes, mais il est déjà disponible en précommande sur le site ulule jusqu’au 9 juillet 2019.

Une partie de l’équipe. De gauche à droite : Marylène Charrière journaliste, Sophia Ballester maquilleuse, Sébastien Lamigou-Gratiaa réalisateur-monteur, Marlène Varnerin directrice éditoriale, Sylvanie Tendron assistante de tournage et Jennifer Lescoüet photographe. ©  Inclood Editions.

[1] Via l’application Inclood à télécharger sur votre portable. A chaque nom de femme sera associé une image-cible, qui permettra d’actionner les vidéos sur l’application.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s