Le Slutshaming : putes ou mamans

Aujourd’hui, lorsqu’une jeune fille doit sortir le soir, on lui conseille souvent de ne pas se mettre en jupe, ou alors avec une jupe pas trop courte. Lorsqu’une femme se fait agresser, il y a toujours quelques personnes pour demander si la manière dont elle était habillée n’était pas trop aguicheuse. Finalement, la moralité et la décence d’une femme est souvent rapportée à ses vêtements, sur lesquels la société impose un discours ; c’est le slut-shaming. Phénomène que l’on peut remonter au XVIIIe siècle.

Lire plus

Revue du web du 24 au 30 août

Blocage d’une loi contre les violences conjugales en Algérie, slut-shaming chez les ados, visibilité des femmes dans l’espace public… retrouvez ici la synthèse de l’actualité féministe de la semaine dernière.

Lire plus