Revue du Web du 30 mars au 5 avril

Cette semaine a commencé par un constat généralisé à l’ensemble des médias français : la parité des départementales est une arnaque pour les femmes. Ainsi, seuls 10 départements (sur 101) seront présidés par des femmes, selon les résultats électoraux.

Ces derniers jours, le Parlement a eu plusieurs sujets féministes à traiter : délai de réflexion pour l’avortement, réintroduction du délit de racolage passif, mais aussi image du mannequinat rattachée à l’anorexie. Les sites pro-anorexie devraient bientôt être interdits, mais sur Internet c’est surtout la grossophobie qui a fait débat

Côté international, des avancées sur certains droits ont été constatées… A Malte, une loi sur l’identité de genre a été adoptée à l’unanimité. Elle autorise le changement d’état civil sur simple déclaration, elle supprime ainsi toute obligation de subir une opération de réassignation sexuelle, évaluation psychologique ou thérapie hormonale. Au Japon, c’est le quartier branché de Tokyo, Shibuya, qui a légalisé le mariage homosexuel. Même en Afghanistan, les femmes réussissent à développer des moyens pour agir… avec une série télé féministe !

Finissons cette revue du Web avec une initiative d’appel à une convergence des luttes entre féministes et militant-e-s trans, un mot d’ordre intersectionnel également au coeur de la ligne éditoriale des Ourses à plumes.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.