Revue du Web du 6 au 12 avril 2015

Commençons cette revue du Web avec une annonce qui a suscité de vives réactions ce dimanche 11 avril… L’Inter-LGBT a dévoilé avec grand fracas sa prochaine affiche de campagne pour la marche des Fiertés 2015, qui a pour slogan « nos luttes vous émancipent », avec la photo d’une femme noire. Ces « nos » et « vous », au parfum colonialiste, nous ont choquées et déçues.

Pour redonner le sourire aux féministes intersectionnelles que nous sommes, voici un article expliquant le féministe intersectionnel avec… des pizzas !

Autre sujet de cette semaine, la poursuite de l’examen du projet de la loi santé. L’Assemblée nationale a ainsi confirmé la suppression du délai de réflexion de sept jours pour l’avortement. Les députés ont également autorisé les sages-femmes à réaliser des IVG médicamenteuses. Francetv info profite de cette actualité pour faire le bilan de la lutte des sages-femmes, dont la reconnaissance n’a pas vraiment évoluée depuis deux ans…

Finissons cette revue du Web avec les manifestations non-mixtes du 10 avril, à Bordeaux, Toulouse et Lyon. Le but, se réapproprier l’espace public et plus largement lutter contre toutes formes d’agressions et de harcèlement, que ce soit dans la rue comme au travail, à l’école, dans le couple, etc. Les femmes ne se limitent pas à sortir dans la rue seulement pour le 8 mars…

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.