Revue du Web du 8 au 15 juin

Cette semaine a été marquée, par l’adoption, ce vendredi 12 juin, par l’Assemblée nationale, en deuxième lecture, de la proposition de loi « renforçant la lutte contre le système prostitutionnel », qui prévoit entre autres de pénaliser les clients. Coïncidence paradoxale, ce même jour, DSK a été relaxé dans le procès du Carlton. L’affaire aurait même servi d’argument pendant les débats parlementaires… Pas d’illusion, les personnes qui subiront de plein fouet la répression de cette loi, ce sont bien celles qui vendent leur corps et non pas les clients.

Cette semaine, Tim Hunt, prix Nobel de médecine en 2001, a démissionne de son université, après avoir plaidé pour des labos scientifiques non mixtes parce que les femmes « tombent amoureuses de leurs collègues et pleurent quand on les critique ». Des femmes scientifiques ont répliqué avec humour sur Twitter

Si le sexisme ordinaire continue, les violences conjugales aussi. Ainsi, 118 femmes ont été tuées en 2014, lors de crimes conjugaux. En Irlande, ce sont les femmes qui ont recours à l’avortement qui sont toujours « criminelles », une situation que dénonce Amnesty International. Au Maroc, ce sont les homosexuel-le-s qui risquent gros. La Une de Maroc Hebdo cette semaine, « Faut-il brûler les homos ? » a fait vivement réagir, alors que le gouvernement envisage la dépénalisation.

Côté médias français, France Télévisions, Radio France et le groupe Egalis ont lancé cette semaine un site Internet qui recense plus de 1.000 femmes expertes sur 200 thématiques afin d’inciter les médias à les inviter et promouvoir la place des expertes dans les médias.

Finissons cette revue du Web avec l’initiative de We Are Les Filles (WALF), qui prépare un cahier de vacances en édition limitée

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.