Revue du Web du 22 au 28 juin

Cette semaine a bien sûr était marquée par la Marche des Fiertés parisienne et la Pride de nuit, toutes les deux réussies.

Les progrès concernant les droits des LGBTI se font lentement. Aux Etats-Unis, la Cour suprême vient enfin d’autoriser le mariage pour les couples homosexuels dans tout le pays. Mais ce n’est qu’une goutte d’eau parmi le reste des droits à conquérir. Une interview de militant-e-s suisses rappelle les mutilations que subissent encore les enfants intersexes en Europe. En France, un couple de femmes s’est vu refuser par le tribunal de Cahors, dans le Lot, l’adoption d’un enfant né par PMA à l’étranger. Il s’agit d’une “première” depuis une décision de la Cour de cassation pourtant favorable à ce type d’adoption.

Les droits des femmes sont aussi loins d’être acquis en France. Travailler pendant la grossesse est « un moment difficile » pour quatre femmes sur dix, selon une enquête Odoxa diffusée par la Fondation PremUp, fondation de coopération scientifique sur la grossesse et la prématurité.

Le sexisme en France est encore omniprésent, l’association féministe Effronté-e-s répond à l’humoriste Rémi Gaillard en vidéo, pour rappeler l’importance du consentement.

Au Honduras, le Centre des droits des femmes, dénonce une “épidémie” de meurtres de femmes, en effet, le taux de morts violentes, pour les femmes, a atteint 12 pour 100.000 habitants en 2014.

En Pologne, où l’avortement n’est permis que dans certaines conditions assez limitées, les féministes ont trouvé une solution pour détourner la loi : larguer des pilules abortives par drone.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.