Revue du Web du 3 au 9 août

Cette semaine, les médias ont relayé une étude américaine vantant les bienfaits de la pilule. « Au moins 200.000 cas de cancer de l’utérus ont pu être évités au cours des dix dernières années grâce à la pilule contraceptive ». Si Metronews finit son article par : « En même temps, la pilule accroît aussi le risque de maladies cardiovasculaires » ; certaines sites n’hésitent pas à titrer carrément « Etude : pourquoi toutes les femmes devraient prendre la pilule (au moins une fois) ». Une nuance est aussi apportée à la fin de l’article, mais dans ce cas là, pourquoi tomber dans la désinformation avec des titres raccoleurs et mensongers ? Cette actualité nous rappelle que le choix de la contraception est encore un combat d’aujourd’hui, on ne peut que regretter la baisse des subventions des centres du Planning familial en France, mais aussi plus récemment aux Etats-Unis.

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui, même en Europe. L’aéroport de Francfort, en Allemagne, s’est récemment fait épingler pour ses places de parking roses, plus larges, destinées aux femmes, mauvaises conductrices n’est-ce-pas…

Cette semaine, le blog Crêpe Georgette s’est penché sur la question des dicktats de la beauté chez les femmes, tandis que Rue89 propose un test avec des critères humiliants pour savoir si vous êtes une femme selon la FIFA… « Votre carte d’identité indique que vous êtes une femme ? Depuis votre puberté, vous faites du sport entre femmes ? Ce sont les seuls critères que devrait retenir la Fifa. » conclut l’article.

Finissons cette revue du Web avec les témoignages de migrantes expulsées juin 2015, et une info à ressortir au bureau : des scientifiques ont montré que la norme de température de la climatisation dans les bureaux a été pensée pour les hommes, du coup ça caille pour nous…

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.