Revue du Web du 21 au 27 septembre

Cette semaine a été marquée par la journée internationale de la bisexualité. Pour la première fois, une marche militante a été organisée à Paris pour cette occasion. Libération a choisi de couvrir le sujet avec des témoignages de biphobie.

A l’approche de la COP21, les événements se multiplient sur le climat et le développement durable. Alors que le week-end Alternatiba vient de se terminer à Paris, un appel circule pour réclamer « une justice climatique ». Il souligne notamment le fait que « les femmes des pays du Sud sont les plus touchées par les catastrophes naturelles et le changement climatique, étant les plus vulnérables ».

Amnesty international a dénoncé cette semaine « l’hypocrisie » du président chinois, qui préside la réunion sur l’autonomisation des femmes au siège des Nations unies, alors qu’au moins 11 militantes féministes sont maintenues en détention en Chine actuellement. En Amérique du Nord, les femmes manifestent en témoignant sur leur avortement, alors que le budget du Planning familial américain est en train d’être revu à la baisse.

Un rapport d’une commission des Nations Unies sur la cyberviolence contre les femmes met en exergue que les jeunes filles noires (51%) ou hispaniques (54%) sont davantage harcelées en ligne que les Blanches (34%). Un chiffre assez parlant sur la double oppression que subissent les racisées.

Si pour la première fois, une femme non blanche, Viola Davis, a reçu le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique aux Emmy Awards, à Hollywood, le cinéma a encore de sérieux progrès à faire sur ces personnages LGBT… Terminons cette revue du Web avec une parodie de l’actrice Connie Britton (Friday Night Lights, American Ultra) qui se moque des publicités sexistes.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.