Revue du Web du 7 au 13 décembre

Cette semaine, c’est bien sûr le second tour des élections régionales qui a marqué l’actualité française, même si le FN n’a finalement obtenu aucune région. Marion Maréchal-Le Pen a été désignée d’ »ennemie des femmes » par son adversaire Christian Estrosi… qui pourtant n’a pas bien l’air d’en être un allié… Droit à l’avortement, femme au foyer, islamophobie… les craintes d’un FN qui arrive au pouvoir sont nombreuses pour les féministes. Les associations LGBT se sont mobilisées contre le FN en PACA et à Metz, mais aussi à Paris et Lyon. Paradoxalement, les femmes seraient plus sensibles que les hommes aux arguments du FN, alors que leur programme promet de réduire leurs droits. Des craintes pèsent notamment sur le financement du Planning familial.

En Arabie Saoudite, au moins deux femmes ont été élues aux élections municipales. Si les Saoudiennes pouvaient voter et se présenter à ces élections, cela reste un progrès en trompe-l’oeil

Passé à la trappe médiatique avec les événements du 13 novembre, le gouvernement de François Hollande a décidé d’abandonner officiellement la PMA. Il la renvoie à la révision des lois bioéthiques, qui pourrait intervenir en… 2018.

Une mobilisation appelant François Hollande à faire grâce à Jacqueline Sauvage, est restée sans réponse. Elle a été condamnée à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari, violent et incestueux depuis une quarantaine d’années.

A lire cette semaine, aussi un bon article de L’Echo des sorcières, sur les féministes, considérées comme des femmes fortes

 Quelques bonnes nouvelles dans ce monde de brutes : les député-e-s français-e-s ont définitivement voté la baisse de la TVA sur les produits de protection hygiénique féminineTamara Adrián devient la première femme trans élue au Parlement du Venezuela ; et une loi contre les violences faites aux femmes a été adoptée en Algérie

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.