Revue du Web du 28 décembre au 4 janvier

Cette semaine, c’est le moment de sortir les traditionnelles rétrospectives de l’année… Voici celle des Terriennes et celle de Yagg.

Le soir de Noël, le quotidien régional La Dépêche du Midi a reçu un communiqué d’un homme organisant un happening devant un tribunal pour se plaindre de ne pas passer le réveillon avec son fils. Le journal a reconnu s’être fait manipuler…

Après l’accord conclu le 28 décembre 2015 entre le Japon et la Corée du Sud sur les « femmes de réconfort », ces femmes, majoritairement sud-coréennes, prostituées de force par l’armée japonaise pendant la Seconde guerre mondiale, une centaine de manifestant-e-s se sont réuni-e-s, le mercredi 30 décembre, pour dénoncer un accord « humiliant ». Le Japon a officiellement présenté ses excuses et prévu de débloquer 7,5 millions d’euros d’aide pour les 46 « femmes de réconfort » encore en vie, mais cela reste insuffisant. L’accord prévoit également que Séoul déplace une statue symbolisant les souffrances des femmes de réconfort et qui se dresse actuellement en face de l’ambassade du Japon. Tokyo jugeait cette oeuvre insultante.

Cette semaine, l’acteur et humoriste Bill Cosby a enfin été présenté à un juge, mercredi 30 décembre 2015, alors qu’il est inculpé d’ »agression sexuelle avec circonstances aggravantes ». Il n’est resté qu’un instant à l’intérieur du tribunal, le temps de déposer 10 % de sa caution fixée par la justice à 1 million de dollars. Une nouvelle audience a été fixée au 14 janvier.

Autre actualité de la semaine, peut-être passée inaperçue, le parlement chinois a adopté le 27 décembre 2015 un texte interdisant toute forme de violence domestique, physique autant que psychique, et cela dans toutes les familles, les couples mariés ou les concubin-e-s. Une première en Chine.

Autre fait notable, la ville de New York vient d’interdire les toilettes individuelles non mixtes dans les lieux publics.

A lire également, un article intéressant du Monde, intitulé : « PMA : les médecins face à « un paradoxe qui confine à l’absurdité » ».

En ce début d’année, nous pensons aussi aux proches d’Alan, un adolescent trans espagnol de 17 ans, qui s’est suicidé, victime d’harcèlement à l’école

Le domaine de l’art, est longtemps resté très masculin, et reconnaît petit à petit les oeuvres féminines.  Une exposition sur les femmes photographes leur rend ainsi hommage jusqu’au 24 janvier 2016 à Paris. En 15 ans, la féminisation des auteur-e-s de BD est passée par exemple seulement de 7 à 12,4%. Autre actualité sur cette thématique, Maria Alyokhina, membre des Pussy Riot, a annoncé dans une interview à Artnet la création imminente d’un musée exclusivement consacré à l’art contemporain féminin. Des artistes aux commissaires d’expositions, le musée sera fait par des femmes pour des femmes, à propos des femmes.

Finissons avec un article où on apprend plein de choses : « Il faut souffrir pour être belle » : 8 tendances beauté très douloureuses qui ont marqué l’histoire.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.