Revue du Web du 6 au 12 juin

Cette semaine, ce qui nous a marquées c’est bien sûr la tuerie d’Orlando, cette attaque directe contre la communauté LGBTIQ. Un acte homophobe avant d’être « terroriste » comme le répètent les médias. Un rassemblement a eu lieu à Paris le soir-même, un mouvement de solidarité s’amorce. Un nouveau rassemblement est organisé à Paris, place de la République à 19h30 ce lundi 13 juin 2016.

L’Euro 2016 a débuté vendredi dernier, avec son lot de sexisme. C’est aussi l’occasion pour l’association Femmes solidaires de lancer une campagne de sensibilisation sur les violences sexistes et sexuelles.

Le scandale autour du viol d’une jeune femme par un étudiant à l’université Stanford, qui a retenti dans le monde entier, a ravivé aux Etats-Unis le débat sur le fléau des viols sur les campus. Les internautes se sont mobilisé-e-s suite à la condamnation du violeur à seulement 6 mois de prison.

Selon une étude publiée le 2 juin dans la revue Violence and Gender, sur les campus américains, les femmes bisexuelles auraient presque deux fois plus de risque d’être victimes de violences sexuelles que les hétérosexuelles.

Alors que des expert-e-s de l’ONU jugent qu’une Irlandaise, dans l’impossibilité légale d’avorter dans son pays, a subi « une discrimination et un traitement cruel, inhumain ou dégradant », une proposition de loi envisage l’interdiction quasi totale de l’IVG en Pologne.

Quelques bonnes nouvelles cette semaine : un ministère de la femme et de l’égalité de genre créé au Chili et une bande-dessinée sur les clichés sur les femmes qui ne veulent pas d’enfant.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.