Revue du Web du 12 au 18 septembre

Cette semaine, alors qu’un rapport montre que l’égalité femmes-hommes est loin d’être une priorité financière en France, le Centre Hubertine Auclert continue de fonctionner avec 30 % de subventions régionales en moins.

La ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a annoncé qu’elle comptait prendre des mesures ciblées pour « faire reculer » les sites Internet « qui trompent les femmes » à propos de l’interruption volontaire de grossesse. En ligne de mire, plusieurs sites apparus ces derniers mois (Afertbaiz, Sauvezpikachu, Testpositif…), neutres et explicatifs en apparence, qui sont en réalité gérés par des associations anti-avortement, notamment le mouvement Les Survivants.

Tandis que des militantes féministes sont condamnées à de la prison ferme pour leurs actions contre les affiches sexistes de Bagelstein, les médias s’étonnent de ces femmes qui s’engagent dans la lutte terroriste, pourtant un faux paradoxe.

Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à quitter l’université avec un master en poche. Mais, 30 mois après, leurs conditions d’emploi sont plus défavorables. Plus encore pour les boursières. Une triple discrimination.

Cette semaine, c’était aussi la deuxième édition des Journées du Matrimoine, l’occasion de montrer que les femmes n’ont pas toujours été que des « muses »…

Pour finir, une petite vidéo qui se moque avec ironie de l’injonction à sourire pour les femmes.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.