Revue du Web du 14 au 27 novembre

Cette semaine, à peine le temps de digérer l’élection de Trump que la primaire du parti des Républicains nous achève… Petite analyse du programme des deux finalistes par Les Nouvelles News.

Alors que nous sommes assommées de chiffres de part et d’autre sur les violences faites aux femmes, suite à la journée du 25 novembre, le rejet de la demande de libération de Jacqueline Sauvage donne un goût amer à nos mobilisations.

580 000. C’est le nombre de femmes, entre 20 et 69 ans, victimes de violences sexuelles (hors harcèlement et exhibitionnisme) en France métropolitaine par an.  Dans sa vie, une femme sur sept a subi des violences sexuelles. Des journaux italiens, et un collectif en France, donnent un nom et un visage aux victimes de féminicides, avec un mémorial.

Alors que le gouvernement a annoncé un plan de lutte contre les violences faites aux femmes, le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes dresse un premier bilan des dernières actions mises en oeuvre, et souligne le manque de financement.

Alors que ces constats chiffrés sont alarmants, une personne sur cinq en Europe, une sur dix en France, a encore tendance à culpabiliser les femmes victimes de violences.

PayeTonTaf vient de voir le jour : cette déclinaison de l’incontournable PayeTaShnek recueille les témoignages de sexisme et de harcèlement sur le lieu de travail.

Dans un rapport, le Défenseur des droits dénonce la double peine des femmes handicapées dans le monde du travail. Des discriminations intersectionnelles qui ont des effets de l’école à la retraite.

Finissons avec quelques actus pour se faire du bien : cinq Américaines, élues le 8 novembre 2016, qui nous font oublier Donald Trump ; un rapport du Congrès appuie à l’unanimité le projet d’un Musée Américain de l’Histoire des Femmes ; petit zoom sur la biliothèque féministe de Londres.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s