Les filles aux mains jaunes : une pièce féministe qui rend hommage aux ouvrières de la Première guerre mondiale

La pièce de théâtre « Les filles aux mains jaunes », jouée cet automne 2022 au Théâtre Rive Gauche à Paris, montre le quotidien des ouvrières de la Première guerre mondiale, dans une usine d’armement. Une œuvre féministe qui dénonce aussi les conditions de travail de l’époque.

Crédit photo Fabienne RAPPENEAU

Jouée durant l’automne 2022 au Théâtre Rive Gauche à Paris, la pièce de théâtre « Les filles aux mains jaunes » met en scène quatre femmes, qui se retrouvent obligées de travailler en usine d’armement durant la Première guerre mondiale. Pendant que leurs hommes sont au front, elles assurent également leur effort de guerre, mais à moitié prix, puisqu’elles gagnent moitié moins que les hommes, mêmes les jeunes adolescents.

Au rythme de la cadence de l’usine, les ouvrières racontent leur quotidien et leurs difficultés, leurs deuils, leurs petites joies, leurs espérances, mais aussi leurs colères. En pantalon, Louise, suffragette, écrit aussi sous pseudonyme dans le journal féministe « La voix des femmes », pour dénoncer les inégalités de salaire, les conditions de travail et réclamer le droit de vote. Ses camarades la trouvent utopiste, mais la rejoignent le jour où il s’agit de se mettre en grève, avec les hommes.

Si l’on savait que les femmes avaient joué un rôle important durant la guerre, montrant ainsi leur valeur, on savait beaucoup moins à quel prix : empoisonnées par les matières dangereuses qu’elles côtoient, elles tombent malades et les enfants qu’elles portent aussi.

Mais au-delà des épreuves, la sororité est là, et avec elle une prise de conscience féministe et anticapitaliste. Si le discours de cette pièce fait encore écho aujourd’hui avec le slogan « à travail égal, salaire égal », elle essaie aussi de redonner courage.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture, mais aussi une militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !). Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s