Revue du Web du 18 au 24 avril

Cette semaine, plusieurs articles ont été écrits sur les réunions non-mixtes organisées par la commission Féminismes de la Nuit debout parisienne. A cette occasion, le blog Crêpe Georgette revient sur l’importance de la non-mixité.

Il y a trois ans, le mariage pour tou-te-s était définitivement adopté, à l’occasion de cet anniversaire, l’Inter-LGBT réclame que le gouvernement agisse dès maintenant pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes.

Une Australienne transgenre a été violée plus de 2.000 fois lors de son incarcération dans les années 1990. Des années plus tard, elle raconte sa terrible histoire.  

A Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, une jeune fille de 16 ans a été rouée de coups cette semaine, car elle portait une jupe. A Lyon, pour rappeler que les femmes ont le droit de s’habiller comme elles le veulent, des étudiantes en école de commerce ont réalisé une flash mob pour dénoncer les viols justifiés par les tenues « provocantes ». A Sciences po Paris, un Hijab Day a été organisé pour « sensibiliser sur la question du foulard ».

Pour la première fois, une femme, noire, l’abolitionniste et ancienne esclave Harriet Tubman, figurera sur un billet américain. Cette semaine, rendons aussi hommage aux Kurdes syrien-ne-s qui ont proclamé l’égalité homme-femme, mais aussi à Máxima Acuña de Chaupe paysanne péruvienne qui se bat contre des géants miniers, ou encore à Jaha Dukureh et Nadia Murad qui se retrouvent aujourd’hui dans la liste des 100 personnalités les plus influentes au monde.

Enfin, finissons avec un article sur les femmes astronautes et la galère des règles dans l’espace.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.