Revue du Web du 9 au 15 mai

Cette semaine, l’affaire Denis Baupin a permis de dénoncer l’harcèlement sexuel dont sont victimes les femmes, notamment dans les milieux politiques. Une enquête de Médiapart et de France Inter, a permis à des femmes de témoigner contre leur agresseur. Suite à ces révélations, le vice-président écologiste de l’Assemblée nationale a démissionné. Les réactions se sont multipliées, parmi les « solutions » à prendre, la ministre des Droits des femmes a notamment proposé l’allongement du délai de prescription. Des ministres, ont lancé un appel contre le harcèlement sexuel intitulé « Nous ne nous tairons plus ». Selon un sondage, 28% des femmes et 7% des hommes ont déjà été victimes de harcèlement sexuel, de plus, seules 10% des femmes arrivent à porter plainte. A Cannes, le débat a aussi été lancé sur les violences sexuelles, à propos de Woody Allen

Deux actualités rangées chez les médias dans les « faits divers » nous ont indigné cette semaine. Une jeune fille s’est suicidée en direct sur Periscope, elle affirme avoir été violée… Moins dramatique, mais tout aussi irréel, une salariée britannique a été licenciée pour avoir refusé de porter des talons hauts

Cette semaine, les droits LGBT progressent un peu partout… L’Italie a adopté l’union civile pour les couples de même sexe, tandis que le Portugal a ouvert la PMA à toutes les femmes. L’Ilga-Europe vient de publier son rapport annuel sur l’évolution des législations européennes. Au programme, quelques belles et encourageantes avancées, mais aussi des reculs particulièrement inquiétants. Autre rapport annuel de la semaine, celui de l’association SOS Homophobie, qi montre que la haine et le rejet des homosexuel-le-s persistent en France.Tournons-nous vers l’avenir, avec la préparation de la Pride 2016. L’Inter-LGBT souhaite que cette année le carré de tête de la marche parisienne soit uniquement composé des militant-e-s pour les droits des personnes trans.

Finissons avec deux femmes que l’on veut féliciter : la Sénégalaise Fatma Samoura, première secrétaire générale femme de la FIFA ; et Lydia Mungherera, qui se bat en Ouganda pour aider les femmes séropositives.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.