Revue du Web du 16 au 22 mai

Cette semaine, les député-e-s viennent d’adopter un amendement “simplifiant” le changement d’état-civil. Les associations trans sont en colère. La mesure, déjà bien insuffisante à la base, a été sous-amendée pour rendre le changement plus long et plus complexe. En parallèle, le changement préalable de prénom, désormais exigible pour le changement de sexe, a été aussi simplifié.

Au Canada, un nouveau projet de loi a été déposé dans le but de protéger les transgenres. Mais sera-t-il suffisant ? Une clinique dédiée aux personnes trans à Montreal vient d’être incendiée, dans la quasi-indifférence générale.

La justice a condamné Farida Belghoul, militante contre les ABCD de l’Egalité, pour des accusations diffamatoires contre une institutrice. Cette même semaine, la députée Véronique Massonneau a interrogé le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas sur les initiatives du gouvernement contre l’homophobie, le racisme et le sexisme présents sur les réseaux sociaux.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié pour la première fois, des directives à l’intention des professionnels de santé sur la façon de traiter les femmes victimes de mutilations génitales.

Autre information recensant des violences à l’encontre des femmes, l’ONU a indiqué, avoir recensé depuis le début de l’année 44 accusations d’abus sexuels qui auraient été commis par ses casques bleus, dont 29 concernent sa mission en République centrafricaine (Minusca).

Finissons avec le témoignage d’une des femmes victime du scandale des prothèses mamaires PIP. Edifiant.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.