Revue du Web d’août 2017

Droit à l’avortement l’été,  Silhouettes de Dannemarie, femmes qui ne veulent pas d’enfant, Retrouvez toute l’actualité féministe du mois d’août 2017.

capture2

Luttes d’ici et d’ailleurs

L’affaire des « silhouettes féminines » de Dannemarie (Haut-Rhin), installée dans cette commune depuis le mois de juin ne cessent de faire parler d’elles. L’association féministe Les Effronté-e-s a saisi la justice pour demander le retrait de ces 65 silhouettes sexistes en contreplaqué. Le tribunal administratif de Strasbourg a tranché en faveur des féministes, mais dans un second temps le Conseil d’Etat est revenu sur cette décision, au nom d’une « liberté artistique ».

Autre bataille à mener cet été, autour du projet de déménagement la bibliothèque d’archives féministes Marguerite-Durand au sein de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris. Le lieu risque d’être trop petit et la structure pourrait manquer d’autonomie.

Ce mois-ci, l’association et média en ligne Lallab a suscité une vague de sororité impressionnante. Lallab s’est vue retirer ses annonces de recherche de service civique, accusée d’être « communautariste ». Comme pour Mwasi, une vague de solidarité s’est mobilisée sur les réseaux sociaux. Les Ourses à plumes ont d’ailleurs signé la tribune de soutien publiée dans Libération. Cette sororité a cependant assez vite été freinée suite aux problématiques félicitations de l’association suite à la nomination de sa présidente, Sarah Toumi, au Conseil présidentiel pour l’Afrique. Lallab a ensuite reconnu son erreur et la présidente a démissionné de l’association, pour ne pas lui nuire.

A lire ce mois-ci : un article comparant les dispositifs des autres pays contre les violences conjugales.

En Afghanistan, les femmes se battent pour que leurs noms soient reconnus sans rattachement à celui d’un homme. En Turquie, elles se mobilisent pour le droit de s’habiller comme elles le veulent. Au Maroc, ce sont les agressions sexuelles et harcèlement dans la rue et les transports publics, qui suscitent indignation.

Enfin, petit zoom sur les travailleuses domestiques au Liban, et les combats difficiles des féministes en Chine.

Violences obstétricales

La secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a commandé un rapport sur les violences obstétricales, les témoignages se multiplient sur les accouchements, notamment l’épisiotomie.

Droit à l’avortement

Entre juillet et septembre, les vacances des personnels médicaux forcent certains centres d’IVG (interruption volontaire de grossesse) à fermer, allongeant les délais pour recourir à un avortement. Conséquence pour ces femmes : des distances plus longues à parcourir pour exercer leur droit, sans avoir toujours le choix de la méthode. En France, les conditions des avortements sont aussi souvent difficiles, avec du personnel médical qui culpabilise.

Le Chili dépénalise partiellement l’avortement, après vingt-huit ans d’interdiction totale. Les femmes dont la vie est en danger, qui ont été violées ou dont le fœtus est jugé non viable seront ainsi autorisées à avoir recours à l’IVG.

Aux Etats-Unis, le droit à l’avortement est lui toujours en recul. Loi après loi, décret après décret, très habilement, les élus du Texas érigent une barrière infranchissable contre l’interruption volontaire de grossesse. En imposant une assurance privée obligatoire aux femmes violées ou abusées qui voudraient avorter, en obligeant les médecins de très jeunes filles victimes d’inceste ou d’abus sexuels à déclarer leurs noms si elles veulent avorter, l’Etat du Sud achève d’interdire, de fait, ce droit fondamental.

Égalité salariale

Le gouvernement veut réinjecter dans le budget de l’Etat les fonds prélevés auprès des entreprises ne respectant pas l’égalité salariale entre hommes et femmes. Marlène Schiappa entend améliorer le prélèvement et le fléchage des pénalités des ces entreprises.

En août, une étude néo-zélandaise a révélé que la principale cause des écarts de salaires femmes/hommes est bel et bien le « sexisme des employeurs ».

A lire aussi

27 ans, l’âge « fatidique » du célibat imposé pour les femmes en Asie

« On m’a traitée de connasse égoïste parce que je ne veux pas d’enfants »

Un congé menstruel ? Ça existe déjà en Asie. Et voilà comment ça se passe

Les grosses ont une vie sexuelle et ça semble être un drame !

Le Canada adopte le sexe “X” sur ses documents officiels

14 BD féministes que tout le monde devrait lire au moins une fois dans sa vie

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s