DOSSIER Le football féminin en France… Aïe !

Sommaire :

Football : les petites filles aussi ont des jambes

Nicole Abar : le ballon au pied et l’égalité au cœur

Femmes dans le football : un problème de représentation ?

2019 : la Coupe du monde de football féminin se déroulera en France. Logique, selon vous ? Dans un pays qui aime tant le football, avec plus de deux millions de licences ? Sauf que c’est aussi l’un des pays qui compte le moins de joueuses dans ses rangs. La proportion féminine n’y est que de 5%, même si elle a augmenté ces dernières années. Pourtant, les Françaises sont douées ! L’équipe de France féminine est troisième au classement mondial.

L’occasion pour les Ourses à plumes de se pencher sur ce paradoxe. A l’origine : un blocage qui semble apparaître dès l’enfance. Nous sommes allées à Nice rencontrer de petites footballeuses bravant les clichés pour s’attaquer à leur passion. Nous avons aussi découvert un personnage hors normes : Nicole Abar, une ancienne footballeuse internationale qui s’investit aujourd’hui pour lutter contre les stéréotypes sportifs dès l’école. Mais pour que les petites filles aient envie de jouer, il faut bien leur donner des modèles auxquels s’identifier, et la France commence à bouger là-dessus.