Revue du Web du 8 au 14 février

Cette semaine,ce qui a marqué les esprits c’est bien sûr le remaniement ministériel, avec le tout nouveau ministère de la famille, de l’enfance et des droits des femmes. Laurence Rossignol, qui en a pris la tête, s’est définie comme « une féministe ayant une vision moderne de la famille », en réponse aux féministes qui ont dénoncé un « triptyque rétrograde ». Elle a également donné une interview aux Nouvelles News pour défendre son ministère, dont l’intitulé a souvent varié au fil des années… Réaction intéressante sur le sujet : « Je ne veux pas des « droits des femmes », je veux « l’égalité réelle ». »

L’article sur le harcèlement sexiste a été réintégré dans la loi sur les transports, suite à une indignation de quelques député-e-s. Autre victoire, la ministre de la Santé a annoncé une nouvelle aide de plus de 3.000 euros par mois pendant trois mois, qui sera délivrée aux femmes médecins enceintes en complément de l’actuelle allocation forfaitaire.

Les agressions sexuelles de Cologne au Nouvel an, n’ont pas été comises par des réfugiés. L’info a peu circulée bizaremment…

Astronaute, médecin, artiste, de jeunes réfugiées syriennes s’inventent leur avenir en photo, un projet sympa. Autre initiative en images, des citoyens dénoncent le sexisme ordinaire au Maroc, en posant avec des masques.

La première mosquée dirigée par des femmes ouvre ses portes au Danemark, tandis que les couples homosexuels vont pouvoir adopter au Portugal.

L’ONU fait la promotion de la diversité LGBT avec des timbres, tandis que Les Inrocks expliquent comment des femmes ont fait du mot “bitch” une arme féministe.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.