Revue du Web du 16 au 22 janvier 2017

Cette semaine a été marquée par les préparatifs de la Women’s March. Aux Etats-Unis, mais aussi dans des dizaines d’autres pays du monde, des manifestations ont eu lieu samedi 21 janvier 2017, contre le nouveau président Donald Trump. Sa campagne, teintée de misogynie, mais aussi de racisme, a provoqué un sursaut de mobilisation. Plus d’un million de personnes ont défilé à Washington, et plus de 7.000 à Paris (voir les photos de notre diaporama).

Ce début de mandat présidentiel ne présage rien de bon, mais pas seulement pour les femmes et les racisé-e-s. En effet, la page consacrée aux droits LGBT a été supprimée sur le site du gouvernement.

Autre mobilisation de ce week-end en France, la manifestation d’anti-avortement, alors qu’un collectif féministe a accroché des cintres avec des slogans, quelques jours auparavant, pour l’anniversaire de la loi Veil. Le HCE a également dressé cette semaine un bilan sur les actions du gouvernement concernant l’accès au droit à l’avortement.

Cette semaine, les féministes se sont aussi mobilisées contre la nomination du réalisateur Roman Polanski, comme président de la prochaine cérémonie des César, alors qu’il est toujours accusé du viol d’une adolescente et refuse de se présenter devant la justice. Les injustices dans le monde du cinéma se traduisent aussi dans les inégalités de présence à l’écran. Dans les 10 films principaux films hollywoodiens de 2016, les personnages féminins ne prononcent que 27% des mots. A la télé, même constat, selon le dernier baromètre du CSA,  les femmes ne représentent que 36% de présence à l’écran. A lire aussi, sur une thématique semblable, un article sur l’invisibilisation des femmes artistes à l’université.

A lire aussi cette semaine : le sexisme catalyseur de bad buzz, les femmes et l’espace public, l’amnésie de Benoît Hamon sur les ABCD de l’égalité à l’école, et enfin deux articles sur le harcèlement à domicile, sur Slate et CrêpeGeorgette.

Publié par

Journaliste, cette ourse adore écrire sur les thématiques qui lui tiennent à coeur : discriminations, santé, féminisme, luttes… De formation littéraire, c’est une droguée de lecture et d’écriture. Militante féministe et politique à ses heures perdues (ou gagnées !), elle a fait également partie d’un syndicat étudiant il y a quelques années. Cette ourse est une gourmande qui ne résiste jamais à un chocolat, ou à un pot de miel… Curieuse de tout, elle traîne ses pattes sur les réseaux sociaux à la recherche de la moindre info. Taquine, elle aime embêter les autres ourses. Elle est aussi connue pour ses grognements et son caractère persévérant. Elle ne lâche rien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s