La portée politique des dictionnaires

“Présidente : femme d’un président.” indique la version en ligne du Larousse datant de Février 2020. Épinglé par l’association “Pépite sexiste” qui sensibilise aux stéréotypes de genre, le dictionnaire est accusé de sexisme pour la double mesure de certaines définitions. Alors qu’un guerrier est une “personne qui fait la guerre”, une guerrière est une “jeune fille, jeune femme, qui revendique avec agressivité et violence sa place dans la société”. Un travail de veille indispensable pour rester en alerte face aux messages genrés véhiculés par le langage. Comment les définitions qui figurent dans les dictionnaires influencent les perceptions ? Réflexion sur l’aspect politique des dictionnaires et mise en avant d’initiatives qui en ont fait bouger les lignes.

Lire plus

Porno féministe : libre, consentant et jouissif pour tou·te·s !

Parce que le porno, dans le sens commun, c’est le porno mainstream, celui qui réduit la femme à un pur objet sexuel pour le plaisir orgasmique et égoïste du mâle tout puissant. Et s’il existait un autre porno, respectueux, éthique, où le plaisir est partagé et les corps féminins montrés tels qu’ils sont réellement ?

Lire plus

Quelles réappropriations de la sorcière ?

Les sorcières n’ont jamais été autant à la mode qu’aujourd’hui, et pas seulement grâce au livre à succès de Mona Chollet. Féministe, rebelle, soigneuse… la sorcière de notre temps possède de multiples visages.

Lire plus

Queeriser et décoloniser la culture à l’île de la Réunion : Rencontre avec Brandon Gercara

Artiste et activiste queer réunionnais de 23 ans, médiateur culturel au FRAC Réunion, Brandon Gercara souhaite créer des espaces de luttes intersectionnels sur l’île, en combinant créolisation de termes théoriques, traduction plastique de discours militants et création d’espace d’archives. « À la Réunion, il existe des espaces de lutte contre le racisme ou contre l’homophobie mais […]

Lire plus

« Notre corps, nous-mêmes »: plus qu’une réédition, une réécriture magistrale et nécessaire

Notre corps, nous-mêmes, est un classique du féminisme – au point que Les Ourses à plumes avaient déjà consacré un article à l’ouvrage, et un autre à son projet de réédition. Ayant reçu notre exemplaire de presse, c’est donc avec impatience que nous l’avons ouvert, à côté de son prestigieux prédécesseur. Le nouveau-né est-il à la hauteur du géant sur lequel il se base ?

Lire plus