La femme « dans tous ses états », par la photographe Bettina Rheims

Jusqu’au 27 mars 2016, Bettina Rheims exposera à la Maison Européenne de la Photographie (Paris). Après avoir déjà exposé deux fois à la MEP (en 1990 pour sa série « Modern Lovers » et en 2000 avec « I.N.R.I. »), elle revient pour une troisième exposition cette fois-ci rétrospective de 40 ans de carrière.

Lire plus

Haramiste de A. Desrosières : la sujétion de la femme arabe comme norme de sa représentation

Chronique art de la semaine. Haramiste : Le titre seul de ce court métrage mériterait d’être soumis à un sondage : qui a déjà entendu un tel barbarisme ? Mélange de français et d’arabe, ce néologisme désigne l’acteur d’un pêché qui se retrouve alors pointé du doigt en tant qu’ Haramiste (pécheur). Assurément, le terme seul campe le contexte et le cadre fermement: la banlieue du sous prolétariat immigrationniste.
Le terme est évidemment décliné dans son genre féminin par Antoine Desrosières qui souhaite aborder la question de la sexualié en islam et de la virginité chez les jeunes femmes, question qui se veut évidemment lourde et « taboue ». L’intérêt du film s’en trouve d’emblée réhaussé, à classer parmi les films qui « questionnent », qui « dénoncent » et qui « dérangent ».

Lire plus

La Mode : une compréhension particulière de l’histoire – Partie III : la robe-tunique

« L’habit ne fait pas le moine », certes. Néanmoins, l’étude de la mode, ou plutôt des vêtements, à travers les siècles permet de connaître avec plus d’acuité une période donnée : l’économie, les mœurs, les statuts des hommes et des femmes. De nos jours, le slutshaming et l’islamophobie prennent de plus en plus d’ampleur à travers la critique des vêtements. Il est dès lors intéressant de s’interroger sur l’histoire de la mode. Autrement dit, venez avec moi tordre le cou aux préjugés, à travers l’étude du vêtement féminin !

Lire plus

L’Orient fanstasmé : le mythe de l’almée

Un mardi sur deux : l’analyse d’œuvres d’art à la lecture d’une grille féministe, antiraciste, et historique. Le thème abordé aujourd’hui est le motif de l’almée, cette femme souvent représentée à moitié nue dansant la danse du ventre dans un harem.

Lire plus